Specimen

Réalisé dans le cadre : Concours suisse des bijoutiers "Gübelin"

Année de réalisation : 2011

Matériaux : Perles noirs de tahiti, AG 925

Concept

C’est une espèce encore inconnue, fruit de la mer. Une pierre qui roule au gré des courants marins. On la trouve là où on ne l’attend pas : dans les mers tahitiennes, au large de Biarritz, dans les archipels de Guinée. Chez certaines peuplades, les plus affamés la mangent avec du lait de coco, d’autres tribus s’en servent comme brosse à cheveux, et chez les plus raffinés de tous, on s’en orne précieusement. Dit-on chez ces derniers que quiconque l’exhibe à son doigt deviendrait plaisant à regarder et dès lors nécessairement plus aimable. Certains racontent la légende que ses perles noires indiquent les tempêtes, d’autres qu’elles broient le noir de l’existence. Ce qui reste sûr, c’est qu’il ne faut pas chercher à déloger de leurs appas ces précieuses sphères, fruit du temps qui passe ; le spécimen en question étant autant jaloux que coquet